Accueil du site > PRODUCTIONS > Textes

Textes

Dernier ajout : 18 novembre 2013.

  • A PROPOS DE "LONGUAY" UN FILM DE DANIEL CANTY 1000 ans, 1000 morts, je ne fais que passer… 1 1000 ans. L’Abbaye de Longuay a vécu 1000 morts. Personne ne sait si l’une d’elles fut la vraie. Aujourd’hui, que le temps soit clément ou tourmenté, des tuiles se détachent sans bruit du toit de l’ancienne grange à dîme menaçant du pire la tête du visiteur étourdi. L’Abbaye est née, 1000 ans auparavant, dans les marécages sombres et profonds des fins fonds de l’Europe sur les restes probables de quelques (...)

  • Richard Brouard, sculpteur sur métal, réalise à Aubepierre-su-Aube une sculpture monumentale en hommage aux victimes de l’accident nucléaire de Fukushima au Japon. Le 11 mars 2011 un fort séisme provoque le puissant tsunami qui dévaste la région côtière de Fukushima au Japon. Ce séisme entraîne l’arrêt des systèmes de refroidissement de secours des réacteurs nucléaires et provoque la catastrophe humaine, sociale et écologique qui s’ensuit. Le rapport de la commission parlementaire japonaise rendu public (...)

  • Avant la scierie : une usine de fabrication de fécule de pomme de terre

  • UN MONDE EN MUTATION Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication traversent aujourd’hui tous les secteurs sociétaux. Face à ce déferlement et, parfois, face au nivellement qualitatif de ce que l’on définit comme la ‘Société de l’Information’, il importe aujourd’hui de déterminer des espaces de l’initiative, de l’action et de l’intelligence partagée. Trois exigences fondatrices et croisées sont à considérer dans cette perspective : L’innovation : elle est le véritable ciment d’un (...)

  • MAFIA ECRITS RECITES ET REALISES PAR PIERRE BONGIOVANNI, RETRANSCRITS ET TRADUITS PAR SAMY HAMIDOU MAFIA - MODULE 1 Je n’ai pas de nom, pas d’identité, je ne suis pas tout seul, nous sommes nombreux à habiter la même personne, la même forme, le même visage, la même voix. Nous sommes nombreux tous étrangers, tous étrangers à nous même. Etrangers les uns pour les autres. Je n’ai pas d’identité. Je n’habite nulle part, je suis chez moi partout de préférence dans les hôtels. De préférence dans les hôtels (...)

0 | 5 | 10